Le 31 juillet à St-Briac.

Le 24 juillet : la presqu'île des Hébihens.

  

Superbe promenade que celle proposée au nord de Saint-Jacut.

Partis le matin, le groupe a su profiter de l’horaire de la marée basse pour accéder à l’île des Hébihens. Paysage époustouflant et magnifique soleil nous ont fait apprécier le pique-nique organisé en bord de mer.

L’après-midi, activité au choix : 2e randonnée dans Saint-Jacut ou abandon paresseux au soleil sur la plage avec baignade pour les amateurs.

Pour une fois, il y eut plus de monde dans le second groupe que dans le premier.

Allez savoir pourquoi !

Le 10 juillet à Sains.

Superbe balade autour des étangs.

Grand choix de glaces dans une ferme sur notre passage offertes par Jean-Claude notre nouveau randonneur satisfait de notre accueil. Climat particulier en attendant le choc de la 1/2 finale entre les bleus et les diables rouges. Les jeunes de retour, avec le temps des vacances, chantent en marchant, la Marseillaise ou les tubes  vantant les mérites des nouvelles stars Pavard et Kanté. Explosion de joie quand Umtiti nous ouvre la porte de la finale. Déception chez Aymeric, notre plus jeune participant fan des diables rouges. Merci à Annick et Jean-Pierre qui avaient planté le décor.  

Le 19 juin : Balade à Domineuc.

Toujours le lyrisme de Michel L.

Nous avons écoulé ensemble une vie paisible au bord du canal, jusqu'au moment où nos chevaux  les plus fringants piaffant d'impatience devaient être libérés pour partir au galop su une plus longue distance. Ils ont pris le temps malgré tout de tirer sur les rênes pour laisser souffler leur monture et faire   

                       Nous avons écoulé ensemble une vie paisible au bord du canal, jusqu'au moment où nos chevaux  les plus fringants piaffant d'impatience

devaient être libérés pour partir au galop sur une plus longue distance.

Ils ont pris le temps malgré tout de tirer sur les rênes pour laisser souffler leur monture et faire quelques clichés du côté des écluses.

Quant à nous, nous avons quitté à regret le fil de l'eau, mais apprécié un parcours avec de larges allées, au milieu des champs de blé ou de maïs bien verdoyants, des maisons en terre. Nous avons pris le temps d'échanger quelques "âneries" avec un animal de rencontre.

Nous prenons des nouvelles de nos malades, nous parlons du temps des examens, des vacances qui s'annoncent et changent nos habitudes.

Arrivés au terme de cette balade, nous avons parcouru quelques livres très divers

mis à notre disposition dans un petit présentoir près de l'église, avant de retrouver le reste de l'équipe.

Quant à nous, nous avons quitté à regret le fil de l'eau, mais apprécié un parcours avec de larges allées, au milieu des champs de blé ou de maïs bien verdoyants, des maisons en terre. Nous avons pris le temps d'échanger quelques "âneries" avec un animal de rencontre.

Nous prenons des nouvelles de nos malades, nous parlons du temps des examens, des vacances qui s'annoncent et changent nos habitudes.

Arrivés au terme de cette balade, nous avons parcouru quelques livres très divers

mis à notre disposition dans un petit présentoir près de l'église, avant de retrouver le reste de l'équipe.